du 10 au 18 sept. 21 

PASS FACTORY 16€

1 création + 8 étapes de travail + 4 présentations de projet

Le Pass Factory est valable les 6 jours et donne accès à toute la programmation.

Le spectacle LES DEVORANTES est également accessible hors Pass Factory au prix de : 14€/place (tarif plein) - 12€/la place (tarif réduit)

 

1 création

les dévorantes / Sarah Espour  creation 

 

À partir de ses propres textes et de morceaux qu’elle compose et qu’elle chante, Sarah Espour nous emmène dans un parcours poétique, musical et théâtral. Une performance qui explore la question de nos destinées : celles de nos vies que nous fantasmons, celles des trajectoires qui ratent… De quoi nos rêves sont-ils faits ?

Dans ce spectacle s’enchevêtrent de multiples histoires inspirées de faits réels, mais aussi du cinéma ou de la littérature, et dans lesquelles elle interroge, en tant que jeune femme, cet état de désir, d’insatisfaction, de manque à être. Une volonté de s’en sortir portée par plusieurs figures féminines en quête éperdue d’un ailleurs et qui se déclarent de manière consciente ou non, en rupture avec un système qui les oppresse.

Des femmes qui, pour échapper à la violence de leur environnement vont commettre des actes de révolte qui impliquent un avant et un après, des actes libérateurs qui frôlent constamment le risque d’une déchéance : s’avilir, disparaître, transgresser, se venger. L’émancipation de ces femmes pouvait-elle advenir autrement ? Et si le fait de se détruire nous donnait en réalité l’impression de nous construire ? Peut-on concevoir la transgression comme une forme d’émancipation ?

Conception, musique, écriture/interprétation : Sarah Espour | Assistanat mise en scène et dramaturgie : Martin Rouet | Regard et soutien mise en scène : Gabriel Bideau | Collaboration musicale/percussions : Lucas Veriepe | Régie générale/son : Tom Vanacker | Lumière : Jean Battistoni | Prod. : Festival de Liège | Coprod. : Le Tandem, Scène Nationale Théâtre d'Arras | Soutiens : Ancre/Charleroi, MARS-Mons art de la scène, Maison des Musiques/Bruxelles | Aide : Fédération Wallonie-Bruxelles-Domaine de l'interdisciplinaire et du conte (CIAS) | Remerciements : Amandine Laval, Claire Toubin, Romain Vaillant, Marie Allain, Théo Veriepe, Fiona Willemaers, Isaure Abecassis, Fanny Esteve, Nell Weber-Simon, Marie-Camille Blanchy & Martin Panel | ©Dominique Houcmant/Goldo.

10.09 - 20h30  + 11.09 - 20h30 (Durée 1h15 - Manège Fonck)

8 étapes de travail

LE mystère du gant / Roger Dupre / LEonard Berthet-RiviEre ∙ Muriel Legrand ∙ JErOme Souillot

 

Un vaudeville par cœur. Quatre actes ou presque. Douze personnages. Un acteur. 

Le Mystère du gant raconte la vendetta de Gérard Berni-Mollin contre son concurrent Raymond Duchaussoy, le jour où ce dernier est venu enlever sa maîtresse, Inès Berni-Mollin, la femme de Gérard, alors que Frédéric, le fils de Raymond, est venu demander la main de Sophie, la fille de Gérard, qui est enceinte jusqu’aux yeux. Au milieu de cette histoire de famille : une bonne amnésique, Alexandrine, une armoire à deux pans, Chantal et Bernard Couchard, un docteur habillé en oiseau, le commissaire de la Folie Titon, et Claude, employé immigré qui va tour à tour se faire tirer dessus, perdre un bras, se refaire tirer dessus et mourir. De nombreux spectateurs et spectatrices périront également pendant la représentation.

VAUDEVILLE à TABLE | Auteur : Roger Dupré | Mise en scène : Muriel Legrand | Scénographie : Jérôme Souillot | Avec : Léonard Berthet-Rivière | Soutiens : Latitude  50, La Chaufferie-Acte1, Le Corridor | Remerciements : L’infini théâtre, La ligue des Cyclistes | ©Jérôme Souillot.

17.09 - 21h30 + 18.09 - 17h (Durée 45' - Manège Fonck)

LE PARADOXE DE BILLY / ludovic drouet

 

La nuit, la forêt. Deux corps sont découverts. Une femme et un homme. Un inspecteur est dépêché sur place. Il croise les versions : règlement de compte ou crime rituel ? Aucun détail n'est insignifiant. C'est un puzzle. 

Mais son enquête se heurte à des incohérences. Quelque chose d'autre semble avoir eu lieu. Au-delà du fait divers, une chasse d'un nouveau genre est en train de s'ouvrir.

Quelles sont nos réactions lorsque nous nous trouvons confrontés à quelque chose qui nous sort de l'ordinaire et que nous ne contrôlons pas ?

Quels rapports entretenons-nous avec ce que nous parvenons pas à comprendre ? 

Le paradoxe de Billy questionne ce que nous mettons en place pour lutter contre ce qui nous échappe. 

C'est un spectacle sur l'envie de croire. 

Texte et mise en scène : Ludovic Drouet | Avec : Fanny Estève, Lucas Meister, Lionel Ueberschlag, Samuel van der Zwalmen | Création et régie lumière : Iris Julienne |  Création sonore et régie son : Gildas Bouchaud | Création cosutmes : Rita Belova | Prod. déléguée : La Balsamine | Coprod. : le Festival de Liège, la Coop asbl et ShelterProd | Soutien : Fédération Wallonie-Bruxelles – Service du Théâtre, taxshelter.be, ING, tax-shelter du gouvernement fédéral belge | Remerciements : Le corridor asbl, le Centre des Arts Scéniques, le CED-WB, [e]utopia asbl, Ad Lib – Look'IN OUT 2019, la Fabrique de Théâtre du Hainaut, le BAMP | © DR

15.09 - 20h30 + 16.09 - 19h (Durée 45' - Manège Fonck)

MARCHE SALOPE / celine chariot

 

SlutWalk ou Marche des salopes, est une marche de protestation née en avril 2011 à Toronto au Canada après qu'un officier de police a déclaré :  « Si vous voulez éviter de vous faire violer, il faut éviter de s'habiller comme une salope. »

Il paraît que le silence peut faire du bruit si on décide de tendre l'oreille alors faisons parler le silence, écoutons-le.

Je ne cherche pas à raconter l'histoire des femmes et encore moins la mienne, je ne cherche pas à brûler les hommes, je ne cherche pas à faire Justice, je ne suis pas une spécialiste de la pensée féministe, je m'interroge et ai la volonté, par le regard, de poser un acte accessible, fort, documenté et poétique.

Est-ce que tu sais seulement jusqu’à quel point tu ne sais pas ce que tu sais ?

Ecriture et interprétation : Celine Chariot | Assistant général : Jean-Baptiste Szezot | Voix : David Murgia, Julie Remacle, Anja Tillberg | Création sonore : Maxime Glaude | Création Lumière : Pierre Clément | Prod. : Festival de Liège | ©Celine Chariot

17.09 - 20h15  + 18.09 - 20h30 (Durée 45' - Manège Fonck)

ce baiser soufflé sera pour toi / ChloE LarrEre

 

Le football a contaminé le théâtre. Les footballeurs, entre gladiateurs et tragédiennes de grosses productions, ont éveillé mes envies de fiction, de faire frictions.

Ce baiser soufflé sera pour toi est un épisode dans le travail initié depuis un an autour de l’amour, du football et de la féminité. 

Clémence Delmaire aime, c’est plus fort qu’elle. Son champion, son vaincu, l’objet de sa passion, lui a sauté aux yeux, et c’est rien de le dire. C’est lors de la finale de la Jupiler Pro League qu’il lui est apparu, sur le gazon du stade Van den Stock. Footichiste depuis toujours, fervente supportrice du club d’Anderlecht, Clémence ne sait pas qu’elle assiste à son dernier match. Jour après jour, à la même heure, elle revient dans les gradins qui ont vu naître son amour.

Mise en scène : Chloé Larrère, Jean-Gabriel Vidal Vandroy | Avec : Chloé Larrère, Ferdinand-Niquet Rioux, Emilie Flamant | Scénographe/Régisseuse : Charlotte, Hermant | Prod. : Garçon Garçon ASBL | ©Charlotte Hermant 

17.09 - 19h + 18.09 - 16h (Durée 45' - Manège Fonck)

J'ai les bleus de l'orage / line guellati

 

Bienvenue dans cette histoire. Je vais vous la raconter. "Élane est presque comme mon frère". C’est la dernière phrase du texte. Comme ça vous savez. Au cas où on n’irait pas jusqu’au bout. 

 

Élane lit dans les atomes. Contourne des obstacles que d’autres ne voient pas. Fume une cigarette entière en une seule inspiration. Soigne la plaie ouverte de son tibia à l’air de la ville. Lance des poèmes dissonants qui ressemblent aux distorsions du monde. Met des gros trous dans ses silences. Invente des tubes meilleurs qu’à la radio. Retrace au ralenti la chute d’un objet pour voir comment il est tombé. Élane n’imite personne, se fiche des modes d’emploi et de ce que le monde décide… Élane est ici ou là…

Écriture/mise en scène : Line Guellati | Jeu : Marion Lory ou Annette Gatta, Amélie Lemonnier,  TheMany (AntojO Otero), Line Guellati | Assistanat mise en scène : Violette Pallaro | Lumière : Octavie Piéron | Son : Alice Hebborn | Scénographie/costumes : Nathalie Maufroy | Chorégraphie : Fatou Traoré | Porté par Le Darouri Express Collectif | Soutiens : La Charge du Rhinocéros, la Fédération-Wallonie-Bruxelles (aide à la recherche), La Curieuse Résidence 2019 - Festival Voix de Femmes, La Roseraie, LookIN’OUT, La Fabrique de Théâtre, Maison des Cultures de Saint-Gilles, La Vénerie | Remerciements : L’Autre Lieu, Parhélie, Revers Asbl, Créahm-Bruxelles, Collectif Wow! | ©Line Guellati.

15.09 - 19h15 + 20h30 (Durée 45' - Studio 1)

LA PLACE / LAURE LAPEL

 

" Tu sais il y a des petits inconforts qui tout de suite t'énervent pour peu que tu te sentes déjà un peu mal " Karim

 

Le bistrot du coin a fermé. Les arbres ont été arrachés. Le béton a coulé.

Les modifications rapides et violentes du quartier perturbent leurs repères : Thierry et Karim cherchent leur place.

Partant d'entretiens enregistrés, deux jeunes femmes interprètent ces vieux chômeurs célibataires et autodidactes.

L’un dit être un arbre, l’autre Robin des Bois.

Contraints à l’immobilité et à l’attente, leur parole est leur seule arme de résistance. Le regard d’autrui, leur seul moyen d’exister.

Proche d'eux, mais comme ignoré, un personnage sans voix explore, découvre et chamboule les vestiges de ce lieu.

Acteur ou victime des transformations dont il est l'ouvrier ?

Et nous, quelle devient notre place dans cet espace qui s’effrite et dont la mémoire s’efface ?

Mise en scène : Laure Lapel | Aide à l’écriture et dramaturgie : Jérôme Michez | Avec : Yasmina Al-Assi, Zenabou Mbamba, Zoé Sjollema | Son : Louison Assié | Scénographie : Nathalie Moisan | Lumière : Jonathan Kibani | Prod. déléguée : Laetitia Neri | Soutiens : Théâtre Océan Nord, Théâtre des Doms, La Chaufferie-Acte1, La Fabrique, Théâtre la Balsamine | © David Helbich (extrait de Belgian Solutions).

18.09 - 18h + 20h30 (Durée 45' - Studio 1)

52 hertz / Nora Boulanger Hirsch ∙ IsEe Rocaboy

Cela fait plus de vingt ans que des océanologues du monde entier suivent la baleine 52 Hertz. Son chant, émis à une fréquence plus élevée que celui de ses congénères, n’est pas entendu des autres baleines de son espèce. Marginale, elle erre donc seule dans l’Océan Pacifique. 

La communauté humaine ne cesse de s’attendrir et semble se reconnaitre dans la fatalité de ce chant perdu dans le monde du silence. 

Pourtant, isolée depuis tant d’années, la baleine 52 Hertz continue de chanter.

Quel écho peut-elle trouver en nous ? Que raconte-t-elle de nous, humains hyperconnectés du XXIème siècle ?

Le projet 52 Hertz, tente de questionner nos "ultra modernes solitudes" (Alain Souchon) à travers une forme qui représenterait l’intérieur de nos têtes, nous dont la communication a muté avec internet et les réseaux sociaux.

Ecriture, mise en scène, éclairage, son, vidéo : Nora Boulanger Hirsch | Ecriture, son, vidéo, interprétation : Isée Rocaboy | Régie générale : Maxime Bricard | Soutiens : la Chaufferie-Act1, la Fabrique de Théâtre, , le Corridor, De Grote Post| ©DR .

15.09 - 19h + 16.09 - 21h (Durée 45' - Manège Fonck)

Répétitions générales  / remi faure

Face à nous, cinq jeunes politiciens et politiciennes se pensent à l’abri des regards. Tout en philosophant et se disputant à propos du rôle qu’ils incarnent, ils se mettent à boire…un peu trop. Débraillés, ils digressent et se dévoilent de plus en plus. Quelque chose est en train de craquer… Seuls face à leur propre reflet, ils s’offrent au public, défaits de leurs artifices, sans masque. ​

Pour cette étape, Rémi Faure réunit trois actrices et deux acteurs. Jouant de la politique comme d’une farce, il s’inquiète de la dé-crédibilisation des démocraties et de la montée du fascisme en Europe. Pour ce faire, il questionne le spectacle du pouvoir en tentant de briser la mise en scène imperturbable et ultra-controlée des politicien.ne.s. 

(Titre Provisoire) | Projet initié et mis en scène par : Remi Faure | Ecriture collective : Delphine De Baere, Marie Devroux, Eva Zingaro-Meyer, Ferdinand Despy, Nicolas Payet | Assistant à la dramaturgie : Etienne Blanc | Soutiens : la Balsamine, le Théâtre Océan Nord, le Corridor, le Mommen, la Chaufferie-Acte1, le Festival de Liège | Remerciements : Jean Puibaraud, Adeline Rosenstein, Valérie Kurévic, Aurélie Molle, Leïla Di Gregorio, Nathanael Harcq, Ségolène Bodson.

16.09 - 20h + 17.09 - 19h15 (Durée 45' - Studio 1)

4 présentations de projet

TERVUREN  / Celine Beigbeder

Tervuren traite de la décolonisation des musées ethnographiques et de la restitution du patrimoine africain. Le musée de Tervuren était jusqu’en 2013 l’un des derniers musées coloniaux au monde. Il a servi à édicter la hiérarchisation raciale comme règle et a ainsi modifié notre rapport à l’Autre.

Si Céline Beigbeder choisit de s’emparer théâtralement de ce sujet brûlant d’actualité, c’est qu'elle croit urgent de créer de nouveaux récits artistiques sur l’Autre et l’Ailleurs. Des récits qui ouvrent les imaginaires et le débat et suscitent un véritable dialogue symétrique entre les cultures.

Réalisé avec l’aide de la Fédération Wallonie-Bruxelles, Administration générale de la Culture, Direction du Théâtre, le soutien du Centre des Arts Scéniques, du Lookin’Out, de la Fabrique de Théâtre et de Jeunes Textes en Liberté (Fr) | © DR

10.09 - 19h30 (Durée 30' - Studio 2)

hippocampe  / Lylybeth Merle

Hippocampe est une fête ! La fête des différences et des différent.es ! Drags Queen, King, Queer et créatures en tout genre vous invitent dans leur cabaret caché, un endroit chaleureux et inclusif où chacun.e trouvera sa place.

Via leurs nombreux alter ego, cinq artistes viennent conter leurs chemins, leurs réussites, leurs blessures et leurs visions du monde. Entre paillettes et pétales de roses, la déconstruction du genre devient prétexte pour aborder l’articulation de nos structures sociales et venir questionner avec malice nos préjugés, nos rapports dominant-dominé, ainsi que notre lien ancestral avec la nature.

Hippocampe est une expérience immersive, sensible et hors du temps, pour s’extraire du monde et venir se réinventer. C’est une recherche performative sur la douceur et la résilience comme puissance collective, créatrice et rassembleuse. 

Texte/Mise en scène : Lylybeth Merle et Écriture collective | Avec : Marie Burki, Médéa Anselin, Guillaume Fooy, Tom Geels, Laure Lapel | Assistanat : Médéa Anselin | Son : Magali Baxter Halter | Lumières : Inès Isimbi | Scénographie : Marion Lastennet | Dramaturgie : Caroline Godart | Développement, production et diffusion : HABEMUS PAPAM | Une création de Lylybeth Merle hébergée par HABEMUS PAPAM | Soutiens : le Théâtre les Tanneurs, l’Atelier R, La Roseraie, Le Tipi, le Festival Courant d’Airs, Coqu’Arts, le Théâtre de la Montagne Magique, Le Bamp, La Bellone, La Chaufferie-Acte1.

18.09 - 19h (Durée 30' - Manège Fonck)

LA FILLE AU VENTRE TROUé  / maud pretre

La fille au ventre troué est une sorte de conte contemporain qui met en scène Dalina et Lucas, deux jeunes adolescent.e.s qui travaillent au sein d'un réseau mafieux. Tout s’articule autour du choix difficile de Dalina entre l'opportunité de partir vivre de sa passion secrète (le dessin) ou bien de rester avec Lucas, son nouvel amour, qui pourtant appartient à une réalité qu’elle tente de fuir. Rester ou partir, vivre de ses rêves ou bien rêver sa vie ? Sommes-nous vraiment libres de choisir ? Une création jeune public entre théâtre et danse au rythme haletant pour questionner les jeunes sur leurs propres choix et les aider à avoir le courage de transgresser les chemins tracés.

Autrice/metteuse en scène : Maud Prêtre | Assistante : Estelle Crépin | Avec : Marie Phan, Blaise Afonso | Musique : Maïa Blondeau | Régisseur son : Victor Petit | Lumière : Baptiste Wattier | Régisseur lumière : Baptiste Leclerc | Scénographie/costumes : Léa Vayrou | Regard chorégraphique : Zora Snake | Voix off : Célia Rorive, Frédéric Dussenne | Soutiens : Fédération Wallonie-Bruxelles, Roseraie, Théâtre de la Montagne Magique, Cie de la Casquette, Centre Culturel de Jette, Centre des Arts Scéniques.

17.09 - 20h30 (Durée 30' - Studio 2)

T.H.E  / morgane choupet

the Transaracial sexual Healing Experience

" Les blancs de notre pays auront bien assez à apprendre à s’accepter et à s’aimer eux- mêmes, et lorsqu’ils auront accompli cela, le problème noir n’existera plus (...). Nous ne serons libres que le jour où les autres le seront."  James Baldwin

 

Il en est de même pour les Femmes et les Hommes.

 

"T.H.E" est un concert-spectacle dansé, bisexué-racé: une expérience réparatrice de chair qui nous fait plonger dans le sexe et la couleur de peau que nous ne sommes pas. Une Femme blanche y invite un Homme 

noir à ce qu'ils se disent-dansent-chantent à l’autre pour que l’autre l'incarne. 

Faire alliance de leurs différences et conjurer enfin les histoires de victimes-bourreaux- sauveurs ! 

 

"On porte chacun cette différence à l'autre

Qui nous a été meurtrie pour ce qu'elle est:

Mon sexe de femme, ta peau foncée.

Que ma peau blanche et ton sexe mâle

Nous servent à sublimer 

Ce que nous avons crû devoir gommer.

De ma peau vérité recouvrer

La peau réparée: Peau liberté,

Cette Troisième voie."               

                                           T.H.E

Créatrice-performeuse : Morgane Choupay | Création musicale : Edouard Choupay | Musiciens : Guillaume Lelièvre, Val Macé, Pierre Hazaert | Chorégraphie : Louise Baduel | Scénographie : Val Macé | Dramaturgie : Mickaël de Oliveira. (Equipe en cours de création) | Remerciements à Khadim Fall, François Ebouele, Mwanza Goutier, Antoine Vilain, Rosine Mbaktem et au Théâtre du Poche.

11.09 - 19h30 (Durée 30' - Studio 2)

 
FACTORY NOIR.PNG

« Factory invite à la découverte. Des spectacles fraîchement terminés ou en cours de gestation sont présentés

à un public mêlant professionnels et spectateurs amateurs de découverte. Une expérience passionnante où

les formes courtes et autres bribes de spectacles à venir donnent terriblement envie d’en savoir plus »

LE SOIR, mars 2020

 

Créé en 2015, Factory est un festival dédié aux compagnies et aux artistes émergents issus de la Fédération Wallonie-Bruxelles. Fidèle aux principes de «fabrique» et de «laboratoire», Factory propose au public, mais aussi à la presse et à des programmateurs belges et internationaux, des projets à différents stades de développement.

Certains sont aboutis (créations/spectacles finis);  d’autres se montrent à un moment clé de leur construction et nécessitent une première confrontation au public (étapes de travail); d’autres, enfin, présentent une première lecture ou le récit d’une recherche artistique pour recueillir les impressions et nourrir les imaginaires nécessaires à la création (présentations de projet).

 

Factory propose aux artistes et compagnies, un dispositif, un lieu et un temps de travail et de réflexion ancrée sur la pratique au plateau. Il propose aussi une visibilité publique et professionnelle. L’objectif de Factory est donc double : permettre aux créateurs de tester et de présenter un moment de leur travail au public et donner l’opportunité à des artistes d’être vus par des professionnels (co)producteurs potentiels et programmateurs.

 

Depuis 2015, Factory a lieu tous les ans et est devenu un événement à part entière, un rendez-vous incontournable tant pour les artistes et compagnies, que pour le public et les programmateurs belges et internationaux.

 

L'édition 2021 de Factory aura lieu du 10 au 18 septembre.

Factory compte parmi ses partenaires : la Chaufferie-Acte1, le Festival de Liège.

Soutiens : La Loterie Nationale, La Province de Liège, Solidaris et la FGTB Liège-Huy-Waremme.

 
 

Réservations en ligne
ou par téléphone : 0497 606 402

Merci pour votre envoi !

LOGO_FESTIVALDELIEG17_fondblanc.jpg
LogoCHAUFFERIE pratiques art 01.17 copie
 
LOGOFEDERATIONWBOK.jpg
FR-logo-groen.jpg
Capture d’écran 2021-06-12 à 17.04.06.